• Accueil
  • > Recherche : rémi mathis

Résultats de votre recherche

Interventions 12.11

Posté par partimonegasque le 19 décembre 2007

Bernard Pasquier : « Il faut redonner confiance aux Monégasques« http://www.dailymotion.com/video/2loEvIEdWf5hPpvHz

Principauté de Monaco. Elections nationales 2008. Enjeux monégasques.

 

Frank Michel : « On ne nous a jamais parlé d’avenir« http://www.dailymotion.com/video/YKuwKGtIc2425p50u

Principauté de Monaco. Elections nationales 2008. Enjeux monégasques.

 

Christophe Brico : « Rompre avec les habitudes du passé« http://www.dailymotion.com/video/5ZisoPMbDP34UpgzC

Principauté de Monaco. Elections nationales 2008. Enjeux monégasques.

 

Rémi Mathis : « Nous avons le droit de demander des comptes« http://www.dailymotion.com/video/4ybYUjg0hf6MCqevY

Publié dans | Pas de Commentaires »

Rémi Mathis : « Nous avons le droit de demander des comptes »

Posté par partimonegasque le 10 décembre 2007

http://www.dailymotion.com/video/4ybYUjg0hf6MCqevY

Principauté de Monaco. Elections nationales 2008. Enjeux monégasques. Bernard Pasquier.

Publié dans Economie, Interventions | 1 Commentaire »

Fonds de Réserve : quelques vérités

Posté par remimathis le 28 novembre 2007

image4.pngTout d’abord, faisons remarquer que le Fonds, fin 2006, n’intègre pas encore les déficits budgétaires des années 2004 (-58.6 millions d’euros), 2005 (-45.9 millions) et 2006 (-61.2 millions).

Excédents ou déficits budgétaires n’y sont en effet comptabilisés qu’avec un décalage de trois ans. Plus clairement, lorsque le budget de l’Etat est en déficit, le Fonds de Réserve fait l’avance de fonds puis, trois ans après, efface l’ardoise de l’Etat. La rigueur impose donc fin 2006 de minorer le Fonds de 165.7 millions d’euros.

Ensuite, soulignons que la prudence commande de ne prendre en compte le Fonds de Réserve que dans sa partie liquide, c’est-à-dire disponible, placée sur les marchés financiers internationaux et donc peu dépendante de la conjoncture politique et économique de la Principauté. Soit 2 milliards d’euros à fin 2006.

Enfin rappelons, comme le fait ailleurs le Contrôleur général des dépenses de l’Etat, que « la stricte réalité des chiffres ne peut que s’imposer et commander la plus grande prudence ».
Mais quelle est donc cette réalité ? Quelle est donc son « décalage avec certaines déclarations politiques aussi triomphalistes qu’infondées » contre lesquelles celui-ci nous met en garde ?

Lire la suite… »

Publié dans Economie, Politique | Pas de Commentaires »

Gouvernance des monopoles concédés : quels impératifs ?

Posté par remimathis le 14 novembre 2007

circulationinmacroeconomicsempty.jpgL’Etat exerce vis-à-vis des monopoles concédés des responsabilités multiples et potentiellement conflictuelles : il est leur actionnaire, il réglemente et régule leur secteur d’activité, il leur délègue des missions de service public et il est parfois leur client.

La logique de participation de l’Etat dans des sociétés commerciales s’articule donc autour d’un faisceau d’intérêts sociaux, économiques et stratégiques.

Et de fait, ces entreprises spécifiques posent des problèmes spécifiques de gouvernance d’entreprise.

Ingérences politiques (directes) indues, passivité ou distance de l’Etat actionnaire, dilution des responsabilités et, plus fondamentalement, existence d’une chaîne complexe de délégation des pouvoirs (dirigeants, conseil d’administration, Commissaires de gouvernement, Conseillers de gouvernement et Départements) où les mandants réels peuvent paraître difficilement identifiables, voire lointains …

Reste que structurer cette chaîne complexe de responsabilités de manière à garantir des décisions efficientes et un gouvernement d’entreprise de qualité constitue un véritable défi.

Lire la suite… »

Publié dans Economie | 1 Commentaire »

Tri sélectif : arbitrage minable ou aveu d’impuissance ?

Posté par remimathis le 22 octobre 2007

118pxgreendotsymbolsvg.jpgOn est jamais aussi bien servi que par soi-même.

C’est sans doute la leçon qu’à du retenir Alexandre Bordero, conseiller national de l’Union pour la Principauté (UP) et président de la Commission des intérêts sociaux et des affaires diverses, qui prend la peine de réagir (Monaco-Matin, édition du 20 octobre) à l’article consacré au tri sélectif publié dans le Monaco-Matin du 19 octobre.

On y apprend que « la majorité du Conseil National n’a pas attendu la fin de l’année 2007 pour se préoccuper de la collecte des ordures ménagères » mais que « ce sujet a été abordé lors de l’examen de chaque budget depuis 2003″.

Lire la suite… »

Publié dans Environnement | 1 Commentaire »

Activités financières (épilogue ?) : nous y sommes presque …

Posté par christinepasquierciulla le 2 octobre 2007

709pxeuroconstruction.jpgJe reviens sur un sujet technique dont je sais bien qu’il n’est pas la préoccupation première des monégasques — ou plutôt, pour être précise, des futurs électeurs — mais qui n’en demeure pas moins important pour l’avenir de la Place financière si celle-ci se matérialise un jour, et donc pour l’avenir de la Principauté et de nos enfants, en tout cas souhaitons-le.

C’est aussi cela faire de la politique : savoir s’extraire des préoccupations politiciennes et clientélaires du moment pour travailler à l’intérêt général, et le cas échéant prendre ses responsabilités et s’opposer à une loi mal ficelée, pendant que majorité et gouvernement s’auto-congratulent, alors que d’autres dorment manifestement.

Petit retour en arrière : le 3 septembre 2007, j’étais la seule à voter contre la loi n°1.338 sur les activités financières. Outre les points soulevés de possible inconstitutionnalité, je mettais en avant le manque d’ambition et de substance d’une Commission de Contrôle des Activités Financières dont la mission de régulation était conçue comme administrative pour l’essentiel.

Lire la suite… »

Publié dans Economie | Pas de Commentaires »

Penser l’avenir (1) : les sociétés « sans Histoire »

Posté par remimathis le 30 septembre 2007

120pxlogosociology.jpgSommes nous réellement une « grande famille » ? Formons-nous encore une communauté ? Peut-on parler aujourd’hui à Monaco de société ou ce terme ne recouvre-t-il pour l’instant qu’une simple coalescence d’individualismes féroces ? Existe-t-il encore un accord durable et unanime sur notre mode d’organisation sociale et politique ? Quelles sont les lignes de force qui traversent notre époque ?

La distinction sociétés « sans Histoire » / sociétés « historiques » peut nous fournir un éclairage des plus utiles.

Lire la suite… »

Publié dans Politique | Pas de Commentaires »

Notre équipe

Posté par partimonegasque le 11 septembre 2007

bernard2.jpgFrank Michelnancy5.jpgchristophe.jpgrmi.jpgEtienne Ruzic

L’essence du PM ce sont des hommes et des femmes talentueux, engagés dans une volonté farouche de servir sans s’asservir, fiers de leur héritage, attachés à des valeurs.

Leur pays, ils veulent en préserver les richesses, et lui permettre d’évoluer pour leurs contemporains, mais aussi et surtout pour les générations futures.

Des petits ruisseaux naissent les grandes rivières. Dans cet esprit, le Parti monégasque s’est progressivement enrichi d’affluents d’horizons et de parcours différents.

Ouverture d’esprit, liberté de parole, sincérité et réalisme sont les fondements de ce groupe qui cherche avant tout à proposer une réponse structurée aux enjeux d’aujourd’hui et aux défis de demain.

Leur parcours personnel ou professionnel, d’envergure ou plus modeste, leur a permis d’éprouver sens des responsabilités et capacités d’action. Ils portent désormais un projet construit et nul doute que le moment venu, ils se présenteront devant vous pour façonner avec vous le Monaco de demain.

Je suis fière de ce regroupement de compétences, d’expériences et de mérites. Il a constitué un enrichissement précieux au cours de cette législature.

J’ai toute confiance en eux et en leurs convictions. Elles sont leur force. Elles peuvent devenir, demain, Notre force. A tous.

C. Pasquier-Ciulla

Notre équipe Portrait%20Christine

 

 

Publié dans | Commentaires fermés

Activités financières (fin) : un acte manqué ?

Posté par remimathis le 10 septembre 2007

undollarus.jpgLa philosophie sous-jacente de cette loi, soit la création d’une forme d’autorité administrative indépendante de régulation, est-elle judicieuse pour le développement de la place et la Principauté ? D’évidence.

Pourtant on nous a expliqué que nous y étions contraints par des accords et conventions, ce qui a légitimé son acceptation, presque sous le manteau, par application de l’article premier de notre Constitution. Etrange paradoxe d’un cadre institutionnel qui ne permettait en revanche pas cette création dès lors que de notre propre initiative.

Mais l’essentiel est ailleurs : dénuée de moyens et donc sans réelle substance, cette Commission n’a de régulation que l’apparat, ce malgré un arsenal répressif extensif.

Lire la suite… »

Publié dans Economie | Pas de Commentaires »

Remi Mathis

Posté par partimonegasque le 11 février 2007

rmi.jpg « Depuis mon retour en Principauté, je suis frappé par le retard accumulé dans de multiples domaines.

Monaco gaspille. Du temps, de l’argent et, plus grave encore, des compétences et des énergies. Cet état de fait me dérange d’autant plus qu’à chaque fois c’est pour de mauvaises raisons.

Alors changeons, relevons la tête, construisons aujourd’hui le Monaco de demain. Ensemble. Tous ensemble. »

 

Lire la suite… »

Publié dans Parti Monégasque | Pas de Commentaires »

 

UES - Claude WEBER |
leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blogdanton
| Kabylie News
| Ensemble, Préservons Rognac...