• Accueil
  • > Recherche : parti politique monaco

Résultats de votre recherche

Le jour d’après

Posté par bernardpasquier le 5 février 2008

250pxpictogramvotingoppose.jpgLa démocratie est un bien cher et je me suis réjoui de voir tant de monégasques briguer les suffrages de leurs compatriotes. J’y vois un signe de vitalité et de l’intérêt croissant de participer aux décisions qui affectent le futur. Félicitations aux 24 candidats élus. résultats élections nationales monaco 2003

Cette démocratie peut et doit encore être améliorée pour assurer une meilleure représentativité des suffrages exprimés : en effet, avec 51.2 % des votes, l’Union Pour Monaco raffle 87.5 % des sièges, alors qu’avec 39.7 % des votes, Rassemblement et Enjeux Monégasques n’obtient que 12.5 % des sièges. Monaco Ensemble, avec 7.2 % des votes, n’est pas représenté.

Le Conseil National devrait permettre l’expression de tous et non de la seule majorité des monégasques. Cette élection pose également la question du financement des partis politiques.

Les monégasques veulent vivre avec leur temps. Il ne sert à rien d’essayer de les faire revenir en arrière, il ont soif d’avenir et non pas de passé. Comme leur Prince, ils veulent un pays moderne et ouvert et non pas un pays replié sur lui-même. Il y avait des candidats défendant des valeurs de progrès sur les deux listes d’opposition, mais ceux-ci ont été débordés par les conservateurs nostalgiques du côté de REM et par le discours désuet du contrat d’objectifs du côté de ME. C’est la raison pour laquelle les candidats du Parti monégasque n’ont trouvé aucune alliance acceptable, bien que nos idées soient partagées par un grand nombre.

Les électeurs l’ont bien compris et ont renouvelé leur confiance au groupe le plus homogène, malgré des questions de gouvernance et sa gestion à court terme des problèmes affectant le pays.

Les atermoiements de l’opposition ont contribué à priver les monégasques d’un véritable débat d’idées sur le rôle qu’ils pourraient jouer dans leur pays, du besoin croissant de passer de celui de simples spectateurs à celui de véritables acteurs. Il est regrettable qu’une fois de plus des intérêts particuliers se soient affrontés à d’autres intérêts particuliers, délaissant ainsi l’intérêt général. Le débat de fonds a été remplacé par une série d’attaques personnelles qui n’avaient pas leur place dans une campagne nationale.

Seule une campagne constructive, tournée vers l’avenir, fondée sur la défense des idées, des propositions concrètes et travaillées, et rejetant les attaques ad hominem, avait une chance de produire un autre résultat.

Bernard Pasquier

Publié dans Politique | 1 Commentaire »

Communiqué

Posté par partimonegasque le 20 janvier 2008

Depuis l’annonce du départ des membres du Parti monégasque de l’alliance Enjeux Monégasques, les Monégasques nous ont témoigné leur soutien et leur déception de voir les idées que nous portions désormais orpheline d’une liste.
Nous souhaitons les en remercier.

Aujourd’hui, nous vous confirmons que les discussions que nous avons eues avec le groupe Monaco Ensemble n’ont pas abouti. Le contrat d’objectifs reste en effet la pierre angulaire de cette union, et nous ne sommes pas disposés à y adhérer. Nous souhaitons pouvoir conserver notre liberté de parole, de pensée et de vote en toutes circonstances.

Ceci nous laisse deux options.

1. Renoncer à être présents aux élections du 3 février et appeler au vote d’une liste panachée. Comme nous l’avons toujours dit, il y a des personnes de qualité sur toutes les listes.
2. Essayer de mettre sur pied notre propre liste, même partielle, notre système électoral nous contraignant à présenter un nombre minimum de 13 candidats aux élections nationales.

Dans les jours qui viennent nous allons travailler à la constitution de cette liste déterminée à défendre, en toute indépendance, les valeurs de transparence, de long terme et d’intérêt général qui sont les nôtres.

Cette liste ne pourra vraisemblablement pas disposer d’une majorité au Conseil National. Mais les élus qui en sortiraient seraient en mesure de poursuivre le travail entamé par Christine Pasquier-Ciulla et de continuer de représenter celles et ceux qui se reconnaissent dans ces valeurs.

Il en va de la représentativité de notre Conseil National, de la pluralité politique des idées et non uniquement des personnes. Nous croyons fermement que la force naît de la diversité, qu’un Conseil National pluriel est plus à même de représenter les Monégasques qu’une assemblée monolithique, que l’avenir est dans la participation de tous et non dans le pouvoir partagé de quelques-uns.

A ce jour, nous n’avons aucune garantie de réussite. Mais avec votre engagement au sein de cette liste ou à nos côtés, votre indépendance et votre implication, nous pourrons défendre ces idées devant tous.

Pour l’avenir de notre pays et des Monégasques.

Parti monégasque

Publié dans Politique | 4 Commentaires »

S.B.M. : pour un changement de culture

Posté par etienneruzic le 11 janvier 2008

monacocasinomontecarlo.jpgLa législature qui s’achève fut plus marquée par un changement générationnel que politique. En effet, à un clientélisme instillé par des décennies sans réelle alternance, s’est substitué un clientélisme quasi structurel guidé par l’instinct de conservation dont la tare la plus inquiétante est l’absence de toute vision d’avenir.

Les symptômes les plus visibles de ces marchandages se manifestent par les interventions exercées sur la S.B.M., bridant ainsi un formidable outil emblématique par de médiocres considérations politiciennes.

Unique par son histoire, sa renommée, son patrimoine, ses casinos et plus encore par ses personnels, la S.B.M. devra procéder à une profonde refonte de sa politique de gestion des ressources humaines. Celle-ci devra assurer aux meilleurs de progresser en dehors de toute considération politique.

Elle doit se défaire d’un discours paternaliste et de son sous-produit, la mise sous tutelle des individus, au profit d’un langage vrai : la méritocratie, qui exclue clientélisme et élitisme.

Lire la suite… »

Publié dans Economie | Pas de Commentaires »

Christine Pasquier Ciulla : « J’ai décidé de ne pas me représenter »

Posté par partimonegasque le 29 novembre 2007

image2.pngAprès avoir assumé la charge de Conseiller National pendant 10 ans, Christine Pasquier-Ciulla a pris la décision de ne pas briguer un troisième mandat.

« C’est essentiellement pour des raisons personnelles que j’ai décidé de ne pas me représenter. Cette décision fut très difficile à prendre, car mes convictions sont toujours aussi fortes ».

C’est en réponse au message que les monégasques ont passé en 2003 que Christine Pasquier-Ciulla a créé le Parti Monégasque : « En créant ce groupe, je souhaitais réunir des femmes et des hommes qui, comme moi, mettraient les valeurs de vérité, de transparence, d’intérêt général et de long terme au dessus de toute autre considération ».

Ce groupe a aujourd’hui uni ses forces avec celles de Valeurs & Enjeux pour proposer aux monégasques une alternative à la majorité sortante. « Je participerai à la campagne en soutien à celles et ceux qui m’ont épaulée pendant que j’assumais mes fonctions d’élue, et qui aujourd’hui composent Enjeux monégasques. C’est un juste retour des choses ».

Celle dont la parole est synonyme d’indépendance et de vérité passe aujourd’hui le flambeau.

Pourtant, cette décision n’entame en rien ses convictions et Christine Pasquier-Ciulla souhaite continuer à participer à la vie politique de son pays : « Ce n’est pas parce que je ne serais plus Conseiller National que je cesserai pour autant de défendre ce en quoi je crois. Je le ferai simplement différemment ».

Interview monaco.mc

Publié dans Politique | Pas de Commentaires »

Interview Monaco Hebdo

Posté par partimonegasque le 26 octobre 2007

image6.jpgDans le cadre de l’annonce du rapprochement des mouvements Valeurs & Enjeux et Parti monégasque, Bernard Pasquier et Laurent Nouvion ont répondu aux questions de Milena Radoman du magazine Monaco Hebdo (édition du 25 octobre 2007).

L’occasion de revenir sur la logique d’un rapprochement qui s’est opéré sans conditions et dans le respect mutuel, ainsi que sur les enjeux principaux des élections à venir. élections nationales monaco 2008

Lire la suite… »

Publié dans Politique | 6 Commentaires »

Parti Monégasque / Valeurs & Enjeux : Communiqué de presse

Posté par partimonegasque le 25 octobre 2007

« Les élections nationales de février 2008 sont certainement les plus importantes que la Principauté de Monaco ait eu à connaître depuis longtemps. Elles marquent la fin d’une période de transition politique et le début d’un cycle nouveau pour notre pays.

Dans une multitude de domaines nous accusons des années, voire des dizaines d’années de retard : nouvelles technologies, environnement, transports, services publics, enseignement, tourisme, place financière … Il n’est de secret pour personne que notre qualité de vie et le pouvoir d’achat se dégradent. Nos institutions se fragilisent au même rythme que nos finances publiques.

Quelle Principauté laisserons-nous aux générations futures ?

Lire la suite… »

Publié dans Politique | Pas de Commentaires »

Intervention de Bernard Pasquier lors de la réunion Valeurs & Enjeux

Posté par partimonegasque le 24 octobre 2007

Le 16 octobre, à l’invitation de Valeurs & Enjeux qui marquait ce jour là son passage de la réflexion à l’action politique, Bernard Pasquier fait une courte intervention dans laquelle il livre l’analyse du Parti monégasque des enjeux que constituent les élections nationales de 2008. en Principauté de Monaco.

http://www.dailymotion.com/video/1SjoCP5kA40LdoDd8

 

Publié dans Interventions, Politique | Pas de Commentaires »

Etat de nos Finances publiques : des conclusions édifiantes !

Posté par bernardpasquier le 11 octobre 2007

800pxforexkasse.jpgLes monégasques sont confus, et à juste titre, sur l’état objectif de nos finances publiques. à Monaco.

D’un côté, la majorité sortante et le Gouvernement veulent leur faire croire que tout va bien parce que la valeur du Fonds de Réserve Constitutionnel (FRC) continue de croître malgré des prélèvements importants pour financer les déficits budgétaires.

De l’autre, l’opposition, et le Parti monégasque en particulier, clament haut et fort depuis plusieurs années que nous dépensons trop et, qui plus est, qu’une partie non négligeable de nos dépenses publiques ne sont pas inscrites au budget comme le voudrait notre Constitution.

Heureusement, nos institutions prévoient la publication annuelle d’un rapport par le Contrôleur Général des Dépenses (CGD).
Celui-ci a le double objectif de présenter aux pouvoirs publics une analyse des opérations effectuées au cours de l’exercice considéré, et de constituer une source de renseignements pour la Commission Supérieure des Comptes. D’une grande qualité et d’une grande objectivité, le rapport ayant trait à l’exercice 2006 vient d’être publié.

Lire la suite… »

Publié dans Economie | 1 Commentaire »

Nez rouges : la sagesse a gagné

Posté par partimonegasque le 9 octobre 2007

c1eb80622af0b111eed168943ad7f4e8.jpgMarc Giacone a été relaxé dans l’affaire des nez rouges (Monaco Politic Circus) et simplement condamné, là en toute logique, à une amende pour diffamation envers deux personnes nommées dans son site satirique.

La justice monégasque a montré son indépendance et sa sagesse. Le Parti monégasque est soulagé que la liberté d’expression ait ainsi été protégée par l’institution judiciaire, qui se place comme garante de ce droit élémentaire. Une décision condamnant Marc Giacone à de la prison (même avec sursis) aurait fait de notre Pays la risée de toute les démocracies occidentales et aurait gravement nuit à notre image et donc au développement de notre économie.

Puissent nos politiques en prendre de la graine et ne plus poursuivre maladroitement en justice ceux qui oseraient à l’avenir les égratigner de leur humour : il leur appartient au contraire de défendre cette liberté par l’exemplarité de leur comportement et une grande tolérance.

Mais dans le même esprit, à nous, monégasques, de faire désormais usage de cette liberté fondamentale avec un sens caractérisé des responsabilités.

Sur ces derniers points, voir notre analyse plus bas.

Publié dans Politique | Pas de Commentaires »

Penser l’avenir (1) : les sociétés « sans Histoire »

Posté par remimathis le 30 septembre 2007

120pxlogosociology.jpgSommes nous réellement une « grande famille » ? Formons-nous encore une communauté ? Peut-on parler aujourd’hui à Monaco de société ou ce terme ne recouvre-t-il pour l’instant qu’une simple coalescence d’individualismes féroces ? Existe-t-il encore un accord durable et unanime sur notre mode d’organisation sociale et politique ? Quelles sont les lignes de force qui traversent notre époque ?

La distinction sociétés « sans Histoire » / sociétés « historiques » peut nous fournir un éclairage des plus utiles.

Lire la suite… »

Publié dans Politique | Pas de Commentaires »

12
 

UES - Claude WEBER |
leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blogdanton
| Kabylie News
| Ensemble, Préservons Rognac...