• Accueil
  • > Recherche : parti monegasque

Résultats de votre recherche

Christine Pasquier Ciulla : « J’ai décidé de ne pas me représenter »

Posté par partimonegasque le 29 novembre 2007

image2.pngAprès avoir assumé la charge de Conseiller National pendant 10 ans, Christine Pasquier-Ciulla a pris la décision de ne pas briguer un troisième mandat.

« C’est essentiellement pour des raisons personnelles que j’ai décidé de ne pas me représenter. Cette décision fut très difficile à prendre, car mes convictions sont toujours aussi fortes ».

C’est en réponse au message que les monégasques ont passé en 2003 que Christine Pasquier-Ciulla a créé le Parti Monégasque : « En créant ce groupe, je souhaitais réunir des femmes et des hommes qui, comme moi, mettraient les valeurs de vérité, de transparence, d’intérêt général et de long terme au dessus de toute autre considération ».

Ce groupe a aujourd’hui uni ses forces avec celles de Valeurs & Enjeux pour proposer aux monégasques une alternative à la majorité sortante. « Je participerai à la campagne en soutien à celles et ceux qui m’ont épaulée pendant que j’assumais mes fonctions d’élue, et qui aujourd’hui composent Enjeux monégasques. C’est un juste retour des choses ».

Celle dont la parole est synonyme d’indépendance et de vérité passe aujourd’hui le flambeau.

Pourtant, cette décision n’entame en rien ses convictions et Christine Pasquier-Ciulla souhaite continuer à participer à la vie politique de son pays : « Ce n’est pas parce que je ne serais plus Conseiller National que je cesserai pour autant de défendre ce en quoi je crois. Je le ferai simplement différemment ».

Interview monaco.mc

Publié dans Politique | Pas de Commentaires »

Fonds de Réserve : quelques vérités

Posté par remimathis le 28 novembre 2007

image4.pngTout d’abord, faisons remarquer que le Fonds, fin 2006, n’intègre pas encore les déficits budgétaires des années 2004 (-58.6 millions d’euros), 2005 (-45.9 millions) et 2006 (-61.2 millions).

Excédents ou déficits budgétaires n’y sont en effet comptabilisés qu’avec un décalage de trois ans. Plus clairement, lorsque le budget de l’Etat est en déficit, le Fonds de Réserve fait l’avance de fonds puis, trois ans après, efface l’ardoise de l’Etat. La rigueur impose donc fin 2006 de minorer le Fonds de 165.7 millions d’euros.

Ensuite, soulignons que la prudence commande de ne prendre en compte le Fonds de Réserve que dans sa partie liquide, c’est-à-dire disponible, placée sur les marchés financiers internationaux et donc peu dépendante de la conjoncture politique et économique de la Principauté. Soit 2 milliards d’euros à fin 2006.

Enfin rappelons, comme le fait ailleurs le Contrôleur général des dépenses de l’Etat, que « la stricte réalité des chiffres ne peut que s’imposer et commander la plus grande prudence ».
Mais quelle est donc cette réalité ? Quelle est donc son « décalage avec certaines déclarations politiques aussi triomphalistes qu’infondées » contre lesquelles celui-ci nous met en garde ?

Lire la suite… »

Publié dans Economie, Politique | Pas de Commentaires »

Aarhus, pilier de la démocratie environnementale

Posté par christophebrico le 22 novembre 2007

aarhus.gif

«La meilleure façon de traiter les questions d’environnement est d’assurer la participation de tous les citoyens au niveau qui convient. »

C’est ce dixième principe de la Déclaration de Rio de 1992 qui a jeté les bases d’une convention internationale qui allie droits environnementaux et droits de l’Homme, la responsabilité des pouvoirs publics et la protection de l’environnement.

Cette convention donne à la population les moyens d’agir pour protéger l’environnement tout en obligeant les autorités à rendre des comptes sur leur gestion environnementale et le contrôle qu’elles exercent sur les sources de pollution. Elle consacre un principe de transparence de l’action des autorités publiques.

Cette convention c’est la convention d’Aarhus sur l’accès à l’information, la participation du public au processus décisionnel et l’accès à la justice en matière d’environnement. Elle a été signée le 25 juin 1998 à Aarhus (Danemark).

Lire la suite… »

Publié dans Environnement | Pas de Commentaires »

Gouvernance des monopoles concédés : quels impératifs ?

Posté par remimathis le 14 novembre 2007

circulationinmacroeconomicsempty.jpgL’Etat exerce vis-à-vis des monopoles concédés des responsabilités multiples et potentiellement conflictuelles : il est leur actionnaire, il réglemente et régule leur secteur d’activité, il leur délègue des missions de service public et il est parfois leur client.

La logique de participation de l’Etat dans des sociétés commerciales s’articule donc autour d’un faisceau d’intérêts sociaux, économiques et stratégiques.

Et de fait, ces entreprises spécifiques posent des problèmes spécifiques de gouvernance d’entreprise.

Ingérences politiques (directes) indues, passivité ou distance de l’Etat actionnaire, dilution des responsabilités et, plus fondamentalement, existence d’une chaîne complexe de délégation des pouvoirs (dirigeants, conseil d’administration, Commissaires de gouvernement, Conseillers de gouvernement et Départements) où les mandants réels peuvent paraître difficilement identifiables, voire lointains …

Reste que structurer cette chaîne complexe de responsabilités de manière à garantir des décisions efficientes et un gouvernement d’entreprise de qualité constitue un véritable défi.

Lire la suite… »

Publié dans Economie | 1 Commentaire »

Interview Monaco Hebdo

Posté par partimonegasque le 26 octobre 2007

image6.jpgDans le cadre de l’annonce du rapprochement des mouvements Valeurs & Enjeux et Parti monégasque, Bernard Pasquier et Laurent Nouvion ont répondu aux questions de Milena Radoman du magazine Monaco Hebdo (édition du 25 octobre 2007).

L’occasion de revenir sur la logique d’un rapprochement qui s’est opéré sans conditions et dans le respect mutuel, ainsi que sur les enjeux principaux des élections à venir. élections nationales monaco 2008

Lire la suite… »

Publié dans Politique | 6 Commentaires »

Parti Monégasque / Valeurs & Enjeux : Communiqué de presse

Posté par partimonegasque le 25 octobre 2007

« Les élections nationales de février 2008 sont certainement les plus importantes que la Principauté de Monaco ait eu à connaître depuis longtemps. Elles marquent la fin d’une période de transition politique et le début d’un cycle nouveau pour notre pays.

Dans une multitude de domaines nous accusons des années, voire des dizaines d’années de retard : nouvelles technologies, environnement, transports, services publics, enseignement, tourisme, place financière … Il n’est de secret pour personne que notre qualité de vie et le pouvoir d’achat se dégradent. Nos institutions se fragilisent au même rythme que nos finances publiques.

Quelle Principauté laisserons-nous aux générations futures ?

Lire la suite… »

Publié dans Politique | Pas de Commentaires »

Intervention de Bernard Pasquier lors de la réunion Valeurs & Enjeux

Posté par partimonegasque le 24 octobre 2007

Le 16 octobre, à l’invitation de Valeurs & Enjeux qui marquait ce jour là son passage de la réflexion à l’action politique, Bernard Pasquier fait une courte intervention dans laquelle il livre l’analyse du Parti monégasque des enjeux que constituent les élections nationales de 2008. en Principauté de Monaco.

http://www.dailymotion.com/video/1SjoCP5kA40LdoDd8

 

Publié dans Interventions, Politique | Pas de Commentaires »

Modernisation des services publics : le choix de l’indifférence

Posté par virginieleprin le 23 octobre 2007

image4.jpgAujourd’hui, les administrations des grands pays d’Europe consacrent des ressources substantielles à l’amélioration de leurs services public. A Monaco, cette idée est encore loin d’effleurer les esprits.

Quand à quelques mètres de chez nous on tente de supprimer l’appellation « usager » au profit de celles moins péjoratives d’allocataires ou d’assurés, voire de parler de « service client » en parlant des bénéficiaires des services publics, chez nous on tente plutôt de prôner l’égarement. Les méandres et incompréhensions du système monégasque sont à pleurer. Et il n’y a pas que les « administrés » qui peinent dans ce marasme : en tête de ligne, les agents du service public qui les premiers pâtissent du système et de son ancestralité.

Lire la suite… »

Publié dans Administration | 1 Commentaire »

Tri sélectif : arbitrage minable ou aveu d’impuissance ?

Posté par remimathis le 22 octobre 2007

118pxgreendotsymbolsvg.jpgOn est jamais aussi bien servi que par soi-même.

C’est sans doute la leçon qu’à du retenir Alexandre Bordero, conseiller national de l’Union pour la Principauté (UP) et président de la Commission des intérêts sociaux et des affaires diverses, qui prend la peine de réagir (Monaco-Matin, édition du 20 octobre) à l’article consacré au tri sélectif publié dans le Monaco-Matin du 19 octobre.

On y apprend que « la majorité du Conseil National n’a pas attendu la fin de l’année 2007 pour se préoccuper de la collecte des ordures ménagères » mais que « ce sujet a été abordé lors de l’examen de chaque budget depuis 2003″.

Lire la suite… »

Publié dans Environnement | 1 Commentaire »

Etat de nos Finances publiques : des conclusions édifiantes !

Posté par bernardpasquier le 11 octobre 2007

800pxforexkasse.jpgLes monégasques sont confus, et à juste titre, sur l’état objectif de nos finances publiques. à Monaco.

D’un côté, la majorité sortante et le Gouvernement veulent leur faire croire que tout va bien parce que la valeur du Fonds de Réserve Constitutionnel (FRC) continue de croître malgré des prélèvements importants pour financer les déficits budgétaires.

De l’autre, l’opposition, et le Parti monégasque en particulier, clament haut et fort depuis plusieurs années que nous dépensons trop et, qui plus est, qu’une partie non négligeable de nos dépenses publiques ne sont pas inscrites au budget comme le voudrait notre Constitution.

Heureusement, nos institutions prévoient la publication annuelle d’un rapport par le Contrôleur Général des Dépenses (CGD).
Celui-ci a le double objectif de présenter aux pouvoirs publics une analyse des opérations effectuées au cours de l’exercice considéré, et de constituer une source de renseignements pour la Commission Supérieure des Comptes. D’une grande qualité et d’une grande objectivité, le rapport ayant trait à l’exercice 2006 vient d’être publié.

Lire la suite… »

Publié dans Economie | 1 Commentaire »

12345
 

UES - Claude WEBER |
leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blogdanton
| Kabylie News
| Ensemble, Préservons Rognac...