• Accueil
  • > Recherche : bernard pasquier

Résultats de votre recherche

Le jour d’après

Posté par bernardpasquier le 5 février 2008

250pxpictogramvotingoppose.jpgLa démocratie est un bien cher et je me suis réjoui de voir tant de monégasques briguer les suffrages de leurs compatriotes. J’y vois un signe de vitalité et de l’intérêt croissant de participer aux décisions qui affectent le futur. Félicitations aux 24 candidats élus. résultats élections nationales monaco 2003

Cette démocratie peut et doit encore être améliorée pour assurer une meilleure représentativité des suffrages exprimés : en effet, avec 51.2 % des votes, l’Union Pour Monaco raffle 87.5 % des sièges, alors qu’avec 39.7 % des votes, Rassemblement et Enjeux Monégasques n’obtient que 12.5 % des sièges. Monaco Ensemble, avec 7.2 % des votes, n’est pas représenté.

Le Conseil National devrait permettre l’expression de tous et non de la seule majorité des monégasques. Cette élection pose également la question du financement des partis politiques.

Les monégasques veulent vivre avec leur temps. Il ne sert à rien d’essayer de les faire revenir en arrière, il ont soif d’avenir et non pas de passé. Comme leur Prince, ils veulent un pays moderne et ouvert et non pas un pays replié sur lui-même. Il y avait des candidats défendant des valeurs de progrès sur les deux listes d’opposition, mais ceux-ci ont été débordés par les conservateurs nostalgiques du côté de REM et par le discours désuet du contrat d’objectifs du côté de ME. C’est la raison pour laquelle les candidats du Parti monégasque n’ont trouvé aucune alliance acceptable, bien que nos idées soient partagées par un grand nombre.

Les électeurs l’ont bien compris et ont renouvelé leur confiance au groupe le plus homogène, malgré des questions de gouvernance et sa gestion à court terme des problèmes affectant le pays.

Les atermoiements de l’opposition ont contribué à priver les monégasques d’un véritable débat d’idées sur le rôle qu’ils pourraient jouer dans leur pays, du besoin croissant de passer de celui de simples spectateurs à celui de véritables acteurs. Il est regrettable qu’une fois de plus des intérêts particuliers se soient affrontés à d’autres intérêts particuliers, délaissant ainsi l’intérêt général. Le débat de fonds a été remplacé par une série d’attaques personnelles qui n’avaient pas leur place dans une campagne nationale.

Seule une campagne constructive, tournée vers l’avenir, fondée sur la défense des idées, des propositions concrètes et travaillées, et rejetant les attaques ad hominem, avait une chance de produire un autre résultat.

Bernard Pasquier

Publié dans Politique | 1 Commentaire »

Mardi 22 janvier 2008, 11 heures du soir.

Posté par partimonegasque le 22 janvier 2008

Nous sommes 10 braves.

Nous nous sommes comptés ce soir, et nous sommes 10 femmes et hommes monégasques à être prêts à y aller. 10 hommes et femmes qui ne se reconnaissent ni dans le populisme, ni dans le conservatisme, ni dans le dogmatisme. 10 hommes et femmes qui ont une plus haute opinion de leur pays que le constant ballet d’alliances et de mésalliances auxquels nous assistons depuis deux ans. La plupart d’entre nous auraient pu, au prix de quelques trahisons ou de renoncement à nos idées, être tranquillement sur l’une des listes en présence. Non.

Je voulais tout laisser tomber ce soir. Et 9 personnes m’ont dit « il n’en n’est pas question ! ». Nous avons jusqu’à vendredi 16h30 et nous nous battrons jusqu’à la dernière minute.

Honneur à ces gens là. Ils sont le Monaco de demain. Ils sont le Monaco que j’aime.

Notre loi électorale nous oblige à être 13 pour se présenter devant vous, pour défendre nos idées et nos valeurs.

Alors, encore un petit effort, si vous venez nous rejoindre, vos enfants et vos petits enfants seront fiers de vous.

Bernard Pasquier

Publié dans Politique | 5 Commentaires »

Chers membres de Valeurs & Enjeux …

Posté par bernardpasquier le 13 janvier 2008

(copie du mail envoyé le 13 janvier 2008)

bernard2.jpgChers membres de Valeurs & Enjeux,

Je ne voulais pas que vous l’appreniez par la presse.

Ni le Parti monégasque, ni moi-même, ne ferons partie de la liste Enjeux monégasques aux prochaines élections.

Pourquoi ? Il y a deux raisons à cette décision.

La première a trait à la forme.
Le fait d’avoir été informé par un coup de fil d’un journaliste d’une alliance à parité entre Enjeux et le Rpm a été un coup dur. L’incrédulité a peu à peu fait place à la réalisation que cela était vrai. Notre confiance a été violée. Notre éthique aussi.

La deuxième a trait au fond.
Nous pensions que notre liste défendait des valeurs de progrès et de modernité. Un pays dans lequel les citoyens (lisez la constitution avant d’avoir un haut-le-coeur) auraient plus leur mot à dire dans les décisions concernant leur futur et celui de leurs enfants, un pays dans lequel ils auraient d’autres choix que celui de travailler pour l’administration ou bien la SBM, ou bien de s’expatrier. Un pays dans lequel les femmes auraient les mêmes droits que les hommes. Un pays dans lequel les meilleurs d’entre nous se retrouveraient au sommet, quelque soit leur origine familiale ou la taille de leur compte en banque. Un pays qui s’émanciperait petit à petit des tutelles bienveillantes de la France et du Vatican. Pour résumer, un pays plus démocratique, plus durable, à l’image de ce que notre Prince a souhaité dans son discours d’avènement.

Vous l’avez compris. Cet agenda était déjà difficile à défendre dans le cadre bcbg de Valeurs & Enjeux. Dans une alliance à parité avec le Rpm, cela devient une tâche impossible. La confirmation est venue de l’acharnement des dirigeants de V&E et du Rpm d’exclure de la liste les membres du Parti monégasque (sauf moi-même pour quelque raison). De nouvelles oukazes et de nouvelles fatwas. Ils ont remplacé des personnes de conviction et travailleurs par des personnes plus dociles, moins à même de maîtriser les dossiers.

N’est-ce pas là le système que nous essayons de combattre ? N’essayons nous pas de remplacer la médiocrité par l’excellence ? Je croyais pourtant que certains d’entre-vous l’aviez compris, que répliquer le système d’aujourd’hui avec d’autres personnes ne servait vraiment à rien.

Entre le futur et le passé, nous choisirons toujours le futur.

Je suis un peu désolé pour vous. Mais je vous souhaite bonne chance quand même.

Bernard Pasquier
b.pasquier@parti-monegasque.net

Publié dans Politique | 3 Commentaires »

Bernard Pasquier : « Poser les bases d’un nouveau modèle de développement »

Posté par partimonegasque le 20 décembre 2007

http://www.dailymotion.com/video/x3t8lh

Principauté de Monaco. Elections nationales 2008. Enjeux monégasques. Bernard Pasquier.

Publié dans Interventions | Pas de Commentaires »

Interventions 12.11

Posté par partimonegasque le 19 décembre 2007

Bernard Pasquier : « Il faut redonner confiance aux Monégasques« http://www.dailymotion.com/video/2loEvIEdWf5hPpvHz

Principauté de Monaco. Elections nationales 2008. Enjeux monégasques.

 

Frank Michel : « On ne nous a jamais parlé d’avenir« http://www.dailymotion.com/video/YKuwKGtIc2425p50u

Principauté de Monaco. Elections nationales 2008. Enjeux monégasques.

 

Christophe Brico : « Rompre avec les habitudes du passé« http://www.dailymotion.com/video/5ZisoPMbDP34UpgzC

Principauté de Monaco. Elections nationales 2008. Enjeux monégasques.

 

Rémi Mathis : « Nous avons le droit de demander des comptes« http://www.dailymotion.com/video/4ybYUjg0hf6MCqevY

Publié dans | Pas de Commentaires »

Rémi Mathis : « Nous avons le droit de demander des comptes »

Posté par partimonegasque le 10 décembre 2007

http://www.dailymotion.com/video/4ybYUjg0hf6MCqevY

Principauté de Monaco. Elections nationales 2008. Enjeux monégasques. Bernard Pasquier.

Publié dans Economie, Interventions | 1 Commentaire »

Bernard Pasquier : « Il faut redonner confiance aux Monégasques »

Posté par partimonegasque le 29 novembre 2007

http://www.dailymotion.com/video/2loEvIEdWf5hPpvHz

Principauté de Monaco. Elections nationales 2008. Enjeux monégasques. Bernard Pasquier.

Publié dans Interventions | 4 Commentaires »

Interview Monaco Hebdo

Posté par partimonegasque le 26 octobre 2007

image6.jpgDans le cadre de l’annonce du rapprochement des mouvements Valeurs & Enjeux et Parti monégasque, Bernard Pasquier et Laurent Nouvion ont répondu aux questions de Milena Radoman du magazine Monaco Hebdo (édition du 25 octobre 2007).

L’occasion de revenir sur la logique d’un rapprochement qui s’est opéré sans conditions et dans le respect mutuel, ainsi que sur les enjeux principaux des élections à venir. élections nationales monaco 2008

Lire la suite… »

Publié dans Politique | 6 Commentaires »

Intervention de Bernard Pasquier lors de la réunion Valeurs & Enjeux

Posté par partimonegasque le 24 octobre 2007

Le 16 octobre, à l’invitation de Valeurs & Enjeux qui marquait ce jour là son passage de la réflexion à l’action politique, Bernard Pasquier fait une courte intervention dans laquelle il livre l’analyse du Parti monégasque des enjeux que constituent les élections nationales de 2008. en Principauté de Monaco.

http://www.dailymotion.com/video/1SjoCP5kA40LdoDd8

 

Publié dans Interventions, Politique | Pas de Commentaires »

Etat de nos Finances publiques : des conclusions édifiantes !

Posté par bernardpasquier le 11 octobre 2007

800pxforexkasse.jpgLes monégasques sont confus, et à juste titre, sur l’état objectif de nos finances publiques. à Monaco.

D’un côté, la majorité sortante et le Gouvernement veulent leur faire croire que tout va bien parce que la valeur du Fonds de Réserve Constitutionnel (FRC) continue de croître malgré des prélèvements importants pour financer les déficits budgétaires.

De l’autre, l’opposition, et le Parti monégasque en particulier, clament haut et fort depuis plusieurs années que nous dépensons trop et, qui plus est, qu’une partie non négligeable de nos dépenses publiques ne sont pas inscrites au budget comme le voudrait notre Constitution.

Heureusement, nos institutions prévoient la publication annuelle d’un rapport par le Contrôleur Général des Dépenses (CGD).
Celui-ci a le double objectif de présenter aux pouvoirs publics une analyse des opérations effectuées au cours de l’exercice considéré, et de constituer une source de renseignements pour la Commission Supérieure des Comptes. D’une grande qualité et d’une grande objectivité, le rapport ayant trait à l’exercice 2006 vient d’être publié.

Lire la suite… »

Publié dans Economie | 1 Commentaire »

12
 

UES - Claude WEBER |
leduc94 |
Mobilisation DEASS 2007 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blogdanton
| Kabylie News
| Ensemble, Préservons Rognac...